La Branche 21 est une assurance-épargne fiscalement avantageuse offrant une garantie complète en termes de capital et de rendement et une participation éventuelle aux bénéfices. La Branche 21 est une assurance-vie. Le taux d’intérêt est garanti pour une période déterminée. La participation aux bénéfices dépend de la conjoncture et des résultats de la compagnie d’assurances.

La Branche 21 est particulièrement indiquée pour l’épargnant qui peut viser un horizon d’investissement de 8 ans au moins et qui souhaite avoir la certitude d’un rendement garanti sans courir le risque de perdre le capital investi.

Vous payez une taxe de 2 % à chaque entrée. Si votre contrat a une durée inférieure à 8 ans, vous payez 25 % de précompte mobilier sur les intérêts. Si vous conservez votre contrat pendant au moins 8 ans et un jour, les intérêts sont entièrement exonérés du précompte mobilier. Il n’existe cependant aucune obligation de reprendre les montants investis au bout de 8 ans. Tant que vous êtes satisfait du rendement, la police peut être automatiquement prorogée aussi longtemps que vous le souhaitez.

La Branche 23 est le pendant « assurance » de la SICAV bancaire. Il s’agit d’une assurance sur la vie, dont les primes sont investies dans un fonds de placement. Comme les SICAV, les assurances Branche 23 sont placées dans des actions, des obligations, de l’immobilier ou d’autres titres. En Branche 21, c’est l’assureur qui supporte le risque financier (pour pouvoir garantir l’intérêt) ; le preneur d’assurance s’en charge lui-même en Branche 23, car son capital fluctue en fonction des fonds choisis. La durée du contrat est indéterminée. Impossible de savoir à l’avance combien il vous rapportera. Vous risquez même de perdre le capital.

Autre différence avec la Branche 21 : le traitement fiscal du rapport. Pour bénéficier de la dispense de précompte mobilier, la Branche 23 ne doit pas nécessairement courir depuis au moins 8 ans ni s’accompagner d’une couverture décès de 130 % des primes versées. Le produit d’une Branche 23 est de toute façon exonéré de précompte mobilier. Seule la taxe sur les assurances de 1,1 % vous sera réclamée.

Alors, quand faut-il investir dans la Branche 23 ? Envisagez cette option si votre horizon de placement dépasse cinq ans et que vous êtes prêt à prendre quelques risques. Comme nous le disions, le rendement d’un produit Branche 23 n’est pas garanti ; il dépend de la performance du fonds sous-jacent. En prévoyant un horizon d’investissement suffisamment long (au moins cinq ans), vous étalez l’impact de la taxe sur les assurances tout en absorbant mieux les fluctuations boursières.